Acteurs de l’emploi

L’Etat définit une politique de l’emploi au niveau national. Celle-ci est mise en œuvre par Pôle emploi, qui accompagne les demandeurs d’emploi et les entreprises qui recrutent, gère les offres et demandes d’emplois et les allocations de retour à l’emploi

M2A impliquée

Mulhouse Alsace Agglomération travaille à renforcer, adapter et compléter la politique nationale au niveau de son territoire. Elle s’appuie pour cela sur des acteurs forts de son territoire, qu’elle soutient et avec lesquels elle travaille en étroite collaboration :

Anticiper les mutations économiques

Afin d’anticiper l’avenir et de prévenir les situations de déficit d’emploi, Mulhouse Alsace Agglomération a impulsé la gestion territoriale des ressources humaines, menée par la Maison de l'emploi et de la formation. Elle vise à améliorer la mobilité professionnelle et à sécuriser les parcours professionnels en anticipant les mutations économiques (déclin d’une filière, délocalisation d’une société, évolution technologique…). Pour chaque situation, elle propose des « solutions » : formation des salariés, nouvelles formations pour les étudiants, soutiens pour faire émerger de nouveaux secteurs créateurs d’emplois…

Exemple : l’émergence du pôle d’excellence des technologies de l’information et de la communication, fortement créateurs d’emplois, a ainsi permis de compenser les pertes d’emplois des secteurs industriels (textile, chimie, mécanique).

M2A soutient l’insertion

La Communauté d'agglomération soutient les structures d’insertion (régies de quartier, entreprises d’insertion…) en leur confiant des prestations via des commandes publiques. Exemples : opérations de collecte et de recyclage, nettoyage des espaces publics…

M2A agit aussi directement à la source en insérant des clauses d’insertion sociales dans ses marchés publics, permettant aux publics en difficulté de retrouver un emploi. Le principe consiste, pour chaque marché, dans la mesure du possible, à imposer aux prestataires de service de réserver un certain nombre d’heures de travail à des personnes en insertion.

165 000 heures ont ainsi été confiées à 640 personnes en insertion, entre 2006 et 2011, lors des chantiers de rénovation urbaine.

Share