Politique énergétique

 

Le commissariat à la transition énergétique

 

L’agglomération mulhousienne s’est engagée depuis de nombreuses années sur la question climatique et énergétique. Précurseur dans l’élaboration d’un Plan climat axé sur la mobilisation du territoire, impliquée sur la question de la rénovation énergétique, dotée de réseaux de chaleur intégrant de la biomasse, m2A dispose de prérequis d’importance pour faire de la région mulhousienne un territoire pionnier de la transition énergétique.

La création d’un commissariat à la transition énergétique marque cette volonté de m2A de conforter et coordonner les efforts en matière de sobriété et d’efficacité énergétiques, de développement des énergies renouvelables et ainsi renforcer son attractivité.
La responsabilité et l’animation de cette priorité d’action ont été confiées à Jo Spiegel

 

Politique énergétique

Constat : sur les 1 590 000 teq-CO2 émises en 2002 sur le territoire de m2A, plus de 90% étaient dues à la consommation énergétique. Si la tendance est à la baisse depuis 2003, m2A entend agir sur ce levier afin de réduire encore davantage les émissions de gaz à effet de serre.

Objectif : m2A doit augmenter la capacité à satisfaire elle-même ses besoins d’énergie afin de répondre au mieux à l’urgence climatique et anticiper la fin des énergies fossiles. Pour cela, elle développe une politique énergétique pour consommer moins et mieux.
Dans un contexte économique difficile de hausse croissante du prix de l’énergie, deux principaux postes font l’objet de mesures du fait de leurs importantes émissions : les bâtiments résidentiels et tertiaires, et les transports.

Moyens : 

  • économiser l’énergie et mettre en œuvre des ressources moins polluantes dans ses projets
  • diversifier ses sources d’énergie
  • privilégiant les énergies renouvelables.

M2A sensibilise et mobilise les entreprises et les citoyens dans ce sens et s'est impliquée dans le Débat national sur la transition énergétique à travers plusieurs contributions.

 

Efficacité énergétique

Deux domaines d'action

Le bâti existant

Le bâti existant est très énergivore. La construction ou la rénovation basse consommation et à énergie positive sont des priorités pour réduire les consommations de chauffage, d’électricité et d’eau chaude sanitaire.

M2A a fait réaliser des diagnostics énergétiques de tous ses bâtiments et de ceux de ses communes, afin d’engager les actions pour réduire les consommations.

Après le recensement des consommations d’énergie, m2A met en place une méthodologie et un outil qui :

  • permet l’optimisation de l’exploitation de ces données,
  • vise une réduction des consommations d’énergie et d’émissions de gaz à effet de serre.

Associée à cette démarche, une réflexion est en cours pour sensibiliser les agents à l’usage de l’énergie au quotidien dans leur travail.

Les nouveaux bâtiments

Les nouveaux bâtiments construits par Mulhouse Alsace Agglomération sont édifiés sur le principe des Bâtiments basse consommation (BBC), dès que c’est possible. En savoir plus

Les actions de mobilisation

Trois axes pertinents peuvent être dégagés de la démarche « négaWatt » en matière de réduction progressive des consommations énergétiques des bâtiments :

  • la sobriété des usages des constructions,
  • leur efficacité énergétique,
  • l’implantation d’installations à même de produire des énergies renouvelables.

Pour chacun de ces thèmes, m2A s’engage dans des actions en relation avec ses partenaires et à destination du public mais aussi son propre patrimoine.

Le défi des familles à énergie positive à nouveau sur l’Agglo

Lancé au niveau national et relayé en Alsace par l’Ademe et la Région :

Cible : les foyers désireux de modifier leurs habitudes de consommation en s’initiant aux gestes quotidiens susceptibles de dégager des économies d’énergie.

Défi : atteindre 8% d’économies d’énergie minimum par rapport à l’année précédente, sans investissement financier, uniquement grâce aux éco-gestes.

Date : le défi est lancé en décembre 2015

Si vous êtes intéressé, constituez une équipe d’au moins 5 familles, avec vos parents, amis, collègues…Et inscrivez-vous auprès de m2A !

Production d'énergie

Mulhouse Alsace Agglomération gère deux réseaux de chauffage urbain :

Centrale thermique de l'Illberg

Construite en 1962, cette centrale assure, par une production d'eau surchauffée, le chauffage et l’eau chaude de :

  • 3 400 logements,
  • l’Université de Haute-Alsace
  • divers bâtiments tertiaires (écoles, centre de réadaptation, centres sociaux, gymnase et collège Jean Macé, lycée Louis Armand, résidences universitaires, stade nautique...).

Elle a subi une grande rénovation en 2012/2013 avec l'installation de deux chaudières biomasse. Depuis 53% de la chaleur produite est issue de l'énergie renouvelable.

Elle produit chaque année plus de 22 000 MWh d'électricité par cogénération (revendue à EDF), soit l'équivalent de la consommation de 4 500 logements. 17 personnes travaillent à la centrale thermique.

 

 

Centrale thermique de Rixheim

Mise en service en 2009, cette chaufferie mixte allie bois et gaz.  Elle alimente la ZAC du Rinderacker, le Centre nautique de l’Ile Napoléon, le multi-accueil de Habsheim, le centre culturel Le Trèfle, environ 170 logements (collectifs et maisons individuelles), la DIR-est, la gendarmerie d’autoroute, l’unité routière départementale, les écoles du centre de Rixheim, le collège, la mairie de Rixheim, l’établissement hospitalier pour personnes âgées...

 

Energies renouvelables

L’agglomération souhaite développer et mettre en œuvre des énergies renouvelables sur le territoire afin de produire l’énergie qu’elle consomme par des moyens modernes : solaire thermique, solaire photovoltaïque, petit éolien, petit hydraulique, biomasse, géothermie basse température.

Mulhouse Alsace Agglomération est membre d'Energy cities depuis 2003. Cette association européenne des autorités locales représente plus de 1000 villes dans 30 pays en Europe. www.energy-cities.eu

Partager